Bandeau
ESPACE EXTRANET

Vous n'avez plus besoin de vos identifiants pour visualiser l'ensemble des documents et informations de l'ADM12 !

Menu
Contactez-nous S'abonner aux flux RSS de l'ADM12 Ajouter cette page à vos favoris Imprimer la page

Environnement : les maires ont un rôle à jouer de mobilisation des habitants

Publié le Jeudi 27 Novembre

Article extrait du site internet "Maire-Info.com" publié le 26 Novembre 2014

 

Le 97e Congrès des maires a ouvert ses travaux hier à la porte de Versailles par un grand débat consacré à l’environnement et plus précisemment au rôle et à l’engagement des maires en matière de gestion des déchets, d'économie circulaire et de développement durable.

 

C’est en effet du maire, et de son équipe, que les habitants attendent des explications et des solutions concrètes. Ce débat sur l’environnement et le climat s’est donc intéressé au rôle d’ensemblier du maire et à sa capacité à entraîner les acteurs du territoire dans des comportements éco-responsables. « Rien ne peut se faire sans le bloc local et les élus locaux », a confirmé Martial Saddier, député maire de Bonneville. Le débat a en effet bien démontré que chaque commune, de métropole comme d’outre-mer, peut peser sur ces questions. L’Outre-mer était tout particulièrement représenté lors de ce débat, à la tribune et dans la salle. Les échanges d’expériences entre élus métropolitains et ultramarins ont mis en exergue, malgré les différences de contexte local, les préoccupations communes, des éventails de solutions concrètes, et surtout, le rôle pivot de l’implication des élus locaux. « Même quand les compétences sont déléguées à un syndicat ou à une grande intercommunalité, l’élu local maintient le lien de proximité : il est le levier pour faire partager le projet par la population », a rappelé Roger Le Goff, maire de Fouesnant-lès-Glénan. Le docteur en psychologie Anne Brissaud, enseignante à l’université de Montpellier, a confirmé que, « face aux réticences de certains habitants, par exemple à participer à l’effort commun du tri, la conviction des élus était de nature à emporter l’adhésion ». De son côté, Gérard Miquel, sénateur-maire de Saint-Cirq-Lapopie et président du Conseil national des déchets, a plaidé en faveur d’un « transfert de méthode », considérant que ce qui réussit en un point du territoire doit pouvoir être décliné ailleurs. Michel Bourgain a souligné quant à lui le rôle de l’économie sociale et solidaire « qui a cette double vertu de réhabiliter l’usage de produits de seconde main, et de restaurer la dignité des gens qu’elle fait travailler ».
Le débat s’est ensuite, très logiquement, poursuivi sur la création de boucles locales faisant des déchets des uns, une ressource pour les autres. Les exemples mis en avant ont traduit, de façon tout à fait concrète, la notion d’économie circulaire, et dans le même temps, une capacité à agir, à l’échelle locale, contre le réchauffement climatique (réseau de chaleur à partir de déchets de bois, production de vapeur et d’électricité avec de la bagasse - un résidu de canne à sucre…).
Dans la perspective de la tenue de la conférence mondiale sur le climat à Paris en 2015, le débat s’est achevé par un message de mobilisation générale des maires et présidents d’intercommunalités lancé par Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République. Il a exhorté les élus à continuer dans la voie du développement durable et à jouer pleinement le rôle d’entraînement et de mobilisation des citoyens, malgré le contexte budgétaire et les complexités administratives auxquelles ils sont confrontés. « Il n’y a plus le choix, la conférence de Paris doit aboutir à un accord universel sur une augmentation de température limitée à 2° C, a t-il indiqué. Pour cela, il faut, collectivement, rejetter deux tentations mortifères : le scepticisme et le fatalisme. Les initiatives de nombreuses collectivités locales montrent la voie, en donnant un sens renouvelé au mot progrès. »

 
 

Mentions légales | Accessibilité

Association des maires de l'Aveyron - 5, place Sainte Catherine - 12000 RODEZ
Tél./Fax : 05 65 78 60 88 - 05 65 78 53 77

Conseil Général de l'Aveyron PRAI logo