Bandeau
ESPACE EXTRANET

Vous n'avez plus besoin de vos identifiants pour visualiser l'ensemble des documents et informations de l'ADM12 !

Menu
Contactez-nous S'abonner aux flux RSS de l'ADM12 Ajouter cette page à vos favoris Imprimer la page

Le Sénat unanime pour autoriser les mariages dans les annexes des mairies

Publié le Jeudi 02 Avril

Article extrait du site internet "courrierdesmaires.fr" publié le 02 Avril 2015

 

Le Sénat a adopté mercredi 1er avril à l'unanimité en première lecture une proposition de loi autorisant la célébration des mariages dans les annexes des mairies, sauf opposition du procureur de la République. Le texte de Roland Courteau (PS) doit à présent partir à l'Assemblée nationale.

 

« Aucune disposition législative expresse n’autorise la célébration des mariages dans une annexe », a rappelé le sénateur de l’Aude Roland Courteau, au moment de défendre son texte. Un conseil municipal ne peut affecter temporairement une annexe de la mairie à la célébration des mariages qu’en cas de travaux sur les bâtiments de la mairie ou pour toute autre cause, et « si aucune salle de la maison commune n’est disponible, pendant une certaine période et sous le contrôle du procureur de la République », a-t-il ajouté.

« Actuellement, les dérogations au principe de la célébration du mariage à la mairie sont très encadrées », a souligné le rapporteur Simon Sutour (PS). « L’interdiction de principe se justifiait par le souci de ne pas déplacer les registres, au risque de les perdre ou de les voir détruits. Mais avec la dématérialisation de ceux-ci et l’utilisation de feuilles mobiles, l’argument ne tient plus », a-t-il estimé.

Le CGCT plutôt que le Code civil
La commission des lois a approuvé le texte tout en inscrivant les nouvelles dispositions dans le Code général des collectivités territoriales plutôt que dans le Code civil.

En revanche, elle n’a pas été suivie quand elle a demandé l’autorisation préalable du procureur de la République du choix du lieu où pourraient être célébrer les mariages. « Je crains que cette autorisation n’embolise les services du procureur et créent des délais très longs pour les petites communes en attente », a fait valoir Philippe Reichardt (UMP), auteur d’un amendement en ce sens. Il a proposé à la place que le procureur puisse s’y opposer, s’il l’estime nécessaire.

 

 

Pour aller plus loin

Consultez l'actualité associée :

 
 

Mentions légales | Accessibilité

Association des maires de l'Aveyron - 5, place Sainte Catherine - 12000 RODEZ
Tél./Fax : 05 65 78 60 88 - 05 65 78 53 77

Conseil Général de l'Aveyron PRAI logo