Bandeau
ESPACE EXTRANET

Vous n'avez plus besoin de vos identifiants pour visualiser l'ensemble des documents et informations de l'ADM12 !

Menu
Contactez-nous S'abonner aux flux RSS de l'ADM12 Ajouter cette page à vos favoris Imprimer la page

Eclairage : les collectivités prêtes pour la fin des lampes énergivores

Publié le Jeudi 09 Avril

Article extrait du site internet "courrierdesmaires.fr" publié le 08 Avril 2015

 

A partir du 13 avril 2015, la mise sur le marché des lampes à vapeur de mercure ne sera plus autorisée, en application d'une directive européenne. Il en resterait moins de 10% dans le parc d'éclairage extérieur français. Mais trois millions de points lumineux resteraient à restaurer, selon l'Association française de l'éclairage.

 

Les collectivités territoriales françaises se sont bien préparées à l’interdiction prochaine des lampes à vapeur de mercure énergivores pour l’éclairage public, dont une nouvelle étape entrera en vigueur le 13 avril, selon l’Association française de l’éclairage (AFE). « Il resterait moins de 10 % de lampes à vapeur de mercure dans le parc d’éclairage extérieur français, soit 900 000 points lumineux sur les 9 millions qui équipent le pays », a indiqué le 7 avril  l’AFE. En 2012, il restait encore 3 millions de points lumineux à rénover, a précisé l’AFE.

A partir du 13 avril, la mise sur le marché des lampes à vapeur de mercure et de certaines lampes sodium haute pression ne sera plus autorisée, en application d’une directive européenne qui concerne l’éclairage intérieur et extérieur des collectivités. Les stocks faits par les collectivités et ceux déjà produits et présents sur le sol européen pourront encore être utilisés, mais ne pourront pas être réapprovisionnés.

 

 

Collectivités territoriales : de 30% à 60 % d’économies

Concrètement, à moyen terme, les collectivités qui n’auraient pas encore pris en charge cette évolution de la réglementation n’auront d’autre choix que d’investir dans de nouvelles installations d’éclairage (changement de la source, du luminaire ou du candélabre).

Le remplacement de ces lampes très énergivores, par des LED par exemple, permet aux collectivités de réaliser d’importantes économies d’énergie (entre 30 et 60 %). L’AFE cite l’agglomération de Nantes Métropole, qui économisera 120 000 euros par an avec le remplacement de ses lampes à vapeur de mercure, sur une facture totale d’éclairage de 5,7 millions d’euros en 2014.

 

 

Références

 

 

Pour aller plus loin

Consultez l'actualité associée :

 
 

Mentions légales | Accessibilité

Association des maires de l'Aveyron - 5, place Sainte Catherine - 12000 RODEZ
Tél./Fax : 05 65 78 60 88 - 05 65 78 53 77

Conseil Général de l'Aveyron PRAI logo